Février 2016

ZOOM sur la gamme TEMPO

Changez votre conception des luminaires encastrés : avec TEMPO 100% LED, tout devient plus simple, plus rapide et plus design !

Une innovation signée AEES, qui a conçu pour vous un système totalement encastrable pour des luminaires miniaturisés. TEMPO se fixe comme un spot sur toutes les cloisons creuses et faux plafonds, son raccordement sans outil, son montage dans une ouverture réalisée à la scie cloche vous assurent une installation en moins de 5 minutes contre 30 minutes pour un produit standard rectangulaire.

TEMPO c’est aussi UNE SEULE référence pour plusieurs déclinaisons possible, encastrable, en mural ou en plafond,vous pourrez positionner sa plaque pictogramme selon votre besoin… Economique et pratique car cela vous évitera de commander tous les accessoires nécessaires (kit d’encastrement, pictogramme en version drapeau) d’un produit standard.

TEMPO se décline dans tous les types d’éclairage de sécurité :

  • ASTUS TEMPO : BAES (Bloc Autonome d’Eclairage de Sécurité) en IP43 et IP65, en encastré ou en saillie.

  • ASTUS TEMPO DBR : BAES+DBR (Bloc Autonome d’Eclairage de Sécurité avec sa fonction de Dispositif de Balisage Renforcé) pour les personnes en situation de handicap.

  • ASTUS TEMPO SLIM : BAES (Bloc Autonome d’Eclairage de Sécurité) ultra fin et arasant.

  • FLUOBAT TEMPO : LSC (Luminaire Source Centrale), encastré ou saillie.

  • FLUOBAT TEMPO SLIM : LSC (Luminaire Source Centrale), ultra fin et arasant.

Février 2016

Eclairage de sécurité pour immeuble d'habitation : une obligation !

La maintenance des BAEH est obligatoire du moment que l'installation est obligatoire.

Le syndicat de copropriété en habitation doit s'assurer que l'Eclairage de Sécurité est correctement vérifié et entretenu de manière périodique (1 fois par an) :

  • Arrêté relatif à la protection contre l'incendie des bâtiments d'habitation / Arrêté du 31 janvier 1986 modifié / article 101 et 103
  • Règlement de sécurité pour la construction des immeubles de grande hauteur et leur protection contre les risques d'incendie et de panique / Arrêté du 30 décembre 2011 / article GH 5 et GH 59

 

Article 101

Le propriétaire ou, le cas échéant, la peronne responsable désignée par ses soins, est tenu de faire effectuer, au moins une fois par an, les vérifications des installations de détection, de désenfumage, de ventilation, ainsi que de toutes les installations fonctionnant automatiquement et des colonnes sèches.

Il doit s'assurer, en particulier, du bon fonctionnement des portes coupe-feu, des fermes-portes ainsi que des dispositifs de manoeuvre des ouvertures en partie haute des escaliers.

Il doit également assurer l'entretien de toutes les indications concourant à la sécurité et soit pouvoir justifier par la tenue d'un registre de sécurité. 

Article 103

Les vérifications visées à l'article 101 ci-avant doivent être effectuées par des organismes ou techniciens compétents, choisis par le propriétaire.

(Arrêté du 19 juin 2015) "Le regsitre défini à l'article R. 111-13 du code de la construction et de l'habitation comprend à minima :

  •  les rapports des vérifications exigées à l'article 101 du présent arrêté
  •  les rapports d'intervention d'entretien
  •  les opérations de maintenance" 
GH 5

Les propriétaires font effectuer, dans les conditions définies ci-après, des vérifications techniques par des organismes visés à l'article R.122-16 du code de la construction et de l'habitation.

Les vérifications techniques concernant un même type d'installation, hormis les vérifications de la charge calorifique, sont exécutées dans l'ensemble de l'immeuble sous la responsabilité d'un même organisme agréé.

3.2. Ces vérifications sont effectuées afin d'informer le propriétaire, par des observations clairement définies, de l'état des installations par rapport au risque d'incendie, afin qu'il prenne toutes dispositions pour remédier aux anomalies constatées.

Ces vérifications, dont le contenu est défini dans les articles spécifiques du présent règlement de sécurité, ont pour objet de s'assurer, selon le cas :

  • de l'exsitence des moyens nécessaires à l'entretien et la maintenance des installations et équipements (techniciens désignés, contrats d'entretien, notices, livrets d'entretien, etc...)
  • de l'état d'entretien et de maintenance des installations
  • du bon fonctionnement des installations de sécurité
  • de l'existence, du bon fonctionnement, du réglage ou de la manoeuvre des dispositifs de sécurité, sous réserve que les vérifications ne nécessitent pas de procéder à des essais destructifs.  

 

 

GH 59

Le propriétaire est tenu de faire effectuer en application de l'article R. 122-16 du code de la construction et de l'habitation l'entretien des installations techniques et de sécurité de l'immeuble.

Les installations techniques et de sécurité de l'immeuble sont exploitées par des personnes compétentes, et maintenues en bon état de fonctionnement. Elles font toujours l'objet d'un contrat d'entretien.

La preuve de l'existence des contrats d'entretien, les fiches de procédures, les consignes écrites d'exploitation et les rapports de vérifications sont annexés au registre de sécurité.

Les agents composant le service de sécurité incendie et d'assistance à personnes connaissent et appliquent les procédures d'exploitation de ces installations pour en faire usage de façon opportune.

Février 2016

Pourquoi installer de l’éclairage de sécurité d’Evacuation ?

Le rôle de l’éclairage d’évacuation est essentiel pour l’évacuation d’un bâtiment en cas de sinistre ou de nécessité (coupure de l’alimentation électrique suite au déclenchement de l’alarme incendie, alerte à la bombe,…). Il a pour fonction de baliser les cheminements, les sorties, les obstacles et les changements de direction jusqu’aux sorties pour permettre une évacuation sûre et efficace des occupants. Il doit être installé dans tous les ERP (Etablissement Recevant du Public) pouvant recevoir plus de 50 personnes et tous les ERT (Etablissement Recevant des Travailleurs) pouvant recevoir plus de 20 personnes. Il doit également assurer un éclairement de 45 lumens minimum et une autonomie d’1h.

AEES vous propose un large choix d’Eclairage de Sécurité d’Evacuation en BAES (Bloc Autonome d’Eclairage de Sécurité) avec sa gamme ASTUS ou en LSC (Luminaires Sources Centrales) avec sa gamme FLUOBAT.

 

Choisissez le produit le plus adapté à votre cahier des charges : design, encastrable ou non, IP, IK, 100% LED, économie d’énergie…